Espace presse

Clésence poursuit sa mobilisation pour accompagner l’activité économique du territoire

29 avr. 2020 | COVID-19

Face à la crise sanitaire Covid-19, Clésence, Entreprise Sociale pour l’Habitat et filiale du Groupe Action Logement affirme son soutien au tissu économique local et contribue activement à la reprise des activités et de l’économie sur les territoires.

Un objectif : accompagner la reprise de l’activité du territoire

Clésence soutient l’activité économique des TPE-PME fournisseurs et entreprises œuvrant dans l'écosystème de la production immobilière du territoire. En complément du guide de l’OPPBTP, l’entreprise a participé activement au niveau régional à l’écriture de la Charte partenariale de bonnes pratiques pour la gestion des chantiers en Hauts-de-France aux côtés de l’URH, la FFB, la CAPEB, l’ordre des architectes, et CINOV Hauts-de-France. Ce document complémentaire au guide prend en compte les spécificités du logement social et vise à définir des règles du jeu claires et partagées par l’ensemble des acteurs de l’acte de construire. Pour Clésence, la sécurité sanitaire reste la priorité absolue. Dans ce contexte, l’entreprise reste attentive à la diversité des situations opérationnelles des chantiers, et apporte une attention particulière à chaque projet en cours.

Ainsi, sur les 38 programmes en maîtrise d’ouvrage directe en cours de réalisation et suspendus depuis le 17 mars (929 logements), 12 d’entre eux ont aujourd’hui repris.

Pour faciliter cette reprise d’activité, Clésence s’inscrit dans la dynamique nationale impulsée par le Groupe Action Logement. L’entreprise affirme ainsi sa solidarité auprès des acteurs économiques régionaux et s’engage pour préserver les emplois sur son territoire en prenant les dispositions suivantes : 

  • Depuis le premier jour du confinement, la généralisation du traitement dématérialisé de toutes les factures avec un engagement de règlement rapide,
  • La non application des pénalités liées au retard qui découle du Covid-19,
  • La prise en charge d’une part des surcoûts en concertation avec chaque partenaire, objectivés chantiers par chantiers, afin que les travaux soient repris dans des conditions sécurisées (Cf. recommandations de la charte de bonnes pratiques).
  • Le soutien aux entreprises partenaires (TPE & PME) en difficulté grâce au déploiement de solutions innovantes comme le règlement des factures de matériaux directement auprès de leurs propres fournisseurs. 

 

La Direction patrimoine & réhabilitation mise sur partenariat et communication pour reprendre l’activité en sécurité

A l’issue de ces cinq semaines de confinement, Clésence autorise désormais certains types de travaux. Des travaux effectués par les entreprises qui souhaitent reprendre leur activité et qui sont en capacité de les réaliser dans le respect des équipes mobilisées (organisation sur place, matériel, personnel, équipements de protection individuelle…). Seuls les travaux en extérieur (toiture, ravalement, espaces verts…) et dans des logements vacants qu’ils soient collectifs ou individuels sont à ce jour autorisés.

Les équipes de Clésence organisent l’intervention des corps d’état et veillent à l’absence de toute coactivité entre les entreprises ; Clésence a mis en place différents processus afin de préserver et de s’assurer de la santé de ses collaborateurs, clients et compagnons. Dans ce cadre, les travaux dans les communs ou dans les logements occupés sont à ce stade non programmés.

Concernant les opérations de réhabilitation se déroulant majoritairement en site occupé, Clésence a fait le choix de suspendre ses chantiers. Néanmoins, l’entreprise travaille en collaboration active avec ses partenaires afin de s’accorder sur les chantiers qui pourront redémarrer prochainement dans des conditions sécurisées.

A Roye (80), l’absence de locataires couplée au respect strict de la non coactivité durant la réalisation des travaux permet le redémarrage d’un chantier de démolition/désamiantage.

 

Les Directions du Développement et de la Maîtrise d’Ouvrage mobilisées sur la poursuite des signatures et du maintien des commissions d’appels d’offres

Depuis le début du confinement, Clésence a fait le choix de maintenir l’ensemble des commissions d’appel d’offres afin d’attribuer les marchés des programmes en cours. Ainsi, l'attribution du marché de la Zone d’Activité Commerciale (ZAC) Intercampus d'Amiens (75 logements) a été finalisée pendant le confinement. Le programme en accession / location situé sur le secteur sud d’Amiens, comprend 10 appartements et 12 maisons en PSLA en accession, et 53 logements répartis en 2 immeubles en location. Cette attribution des marchés permettra de poursuivre en visioconférence avec l’Architecte et le groupement d’entreprises régionales missionnées, le travail de préparation du chantier dans le respect de l’évolution de mesures sanitaires strictes. La livraison de l’opération est prévue fin 2021.

En cette période de crise sanitaire, la Direction du Développement de Clésence est particulièrement mobilisée sur la poursuite des relations avec ses partenaires internes comme externes. Otilio BORGES, Directeur de Développement chez Clésence témoigne : “L’objectif est de respecter, dans la mesure du possible, les objectifs fixés par l’entreprise, notamment de programmation des aides à la pierre au titre de l’année 2020 : dépôt des dossiers de demande de financement auprès des services de l’Etat (DDT) et des intercommunalités ayant pris la délégation des aides à la pierre (exemple : ARC). L’atteinte de ses objectifs passe par plusieurs étapes clés, que Clésence a su maintenir avec succès en cette période de confinement”.  Durant la période de confinement, 19 dossiers ont ainsi été présentés au sein des Comités d’Opportunités Internes (COI). 4 Comités d’Engagements Internes (CEI) ont  été organisés, le tout  en visioconférence permettant d’obtenir l’accord pour signer les avant-contrats et de déposer les dossiers de demande de financement. Enfin, 2 contrats de réservation, une promesse foncière et 3 avenants ont été signés. 16 signatures d’avenant sont également prévues d’ici mi-mai.

 

La Direction des Logements Thématiques assure la continuité des contrats de réservation

Soucieuse d’offrir des logements adaptés à tous, Clésence, grâce à l’engagement des équipes de la Direction des Logements Thématiques, continue ses contrats de réservation durant le confinement.

Ainsi, le contrat de réservation de la première résidence intergénérationnelle « Maisons de Marianne by Clésence » a été signé avec iDéel Groupe Rabot Dutilleul, le 2 avril dernier.

Cette première opération située sur la commune de Bruay-sur-l’Escaut prévoit la construction de 82 logements collectifs PMR, ainsi que 6 maisons individuelles et une crèche collective de 15 berceaux. L’ensemble sera certifié NF habitat – RT2012, amélioré de 10%. Le démarrage du chantier est prévu en fin d’année 2020 pour une livraison au printemps 2022.

Enfin, la reprise des activités et le soutien à l’économie régionale passent également par le redémarrage depuis le mardi 21 avril des commissions de marchés désormais organisées en visioconférence.
Carol PETERHANSEL, Responsable Cellule Marchés témoigne : « Depuis le début du confinement, nous avons adapté notre organisation afin de pouvoir maintenir une activité relative à la passation de nos marchés. Nous avons désormais repris un rythme hebdomadaire concernant la tenue de nos commissions d’ouverture et d’attribution de nos marchés. Elles se déroulent par visioconférence, outil que nous avions déjà l’habitude d’utiliser avec l’organisation multisites de Clésence. »

Voir le communiqué de presse