Actualités

Confinement : Continuons de lutter contre les violences familiales

24 mars 2020 | Avec le confinement, les violences domestiques explosent | Il y a 17 jours

Vase clos, alcool, … pour certaines familles, le confinement peut avoir des conséquences tragiques.

Que faire lorsque l’on subit, ou que l’on est témoin de violences ?

Un numéro d'urgence par SMS : 114

Vous pouvez donner l’alerte par simple texto pour qu’ensuite les forces de sécurité intérieure interviennent.

  • Vous êtes victimes et/ou témoins, Appelez POLICE SECOURS en cas d'urgence : composez le 17
  • Pour recevoir de l'aide anonymement et gratuitement, il existe un numéro d’écoute national : composez le 3919.
    Ce service est ouvert 6 jours sur 7, de 9h à 19h du lundi au samedi, et les jours fériés.
    Une plateforme permet également aux victimes de violences de dialoguer avec les forces de l’ordre de manière anonyme : https://arretonslesviolences.gouv.fr/

Malgré la fermeture des tribunaux pour les contentieux « non-essentiels », les situations de violences conjugales continueront à être traitées, puisque considérées comme essentielles. Les audiences pour éviction du conjoint violent ou celles pour le placement d’enfants en danger sont donc maintenues.