Actualités

CLESENCE présente les résultats de la campagne de chantiers de mesurage amiante dans les HdF

17 avr. 2019 | PRÉVENTION DU RISQUE AMIANTE | Il y a 32 jours

Depuis 2 ans, CLESENCE, filiale du Groupe Action Logement, co-anime un groupe de travail sur la thématique de l’amiante avec l’URH Hauts-de-France (Union Régionale pour l’Habitat).

Structure référente amiante pour les organismes HLM sur la Région des Hauts-de-France et également membre de RésoA+*, CLESENCE participe activement au projet et pilote les différents intervenants sur la gestion de travaux en présence d’amiante.

Par son implication dès les 1ères campagnes de mesurage de l’amiante réalisées en Ile-de-France, puis en motivant les bailleurs des Hauts-de-France et en se positionnant porteur du projet, CLESENCE entourée de 15 organismes HLM et sous l’impulsion de l’URH Hauts-de-France, expérimente autour de chantiers de mesurage amiante la manière d’appréhender les travaux dans les logements concernés (préparation du chantier, processus d’intervention et sécurisation avec contrôle de la qualité de l’air).

Objectif : mutualiser des pratiques et responsabiliser les différents intervenants sur le sujet.

Une campagne qui continue en Hauts-de-France et se termine pour l’Ile-de-France

Interdit dans les constructions réalisées après le 1er juillet 1997, l’amiante est présent dans les bâtiments construits avant cette date, notamment dans les immeubles d’habitation. Parc social et parc privé, au total plus de 15 millions de logements en France sont susceptibles de contenir de l’amiante. S’il n’y a pas de danger à occuper ces logements au quotidien, des mesures de précautions sont à prendre en cas de travaux (découpe, arrachage, ponçage, grattage ou perçage).

Depuis 2016, 10 bailleurs d’Ile-de-France (dont CLESENCE) accompagnés de la CRAMIF (Caisse Régionale d’Assurance Maladie d’Ile-de-France) et de l’OPPBTP (L'Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics) ont réalisé 2 campagnes de chantiers de mesurages amiante.

En mars 2018, CLESENCE avec 15 organismes HLM (représentant ensemble plus de 60 % du parc de logement social), préventeurs et professionnels du bâtiment s’étaient réunis pour signer une convention inter-bailleurs et lancer une campagne dans les Hauts-de-France. 

Une action innovante pour le secteur et fédératrice pour les bailleurs avec plusieurs objectifs :

  • Accompagner les entreprises et professionnels du bâtiment dans leur montée en compétence sur le sujet de l’amiante
  • Sensibiliser les intervenants au risque d’exposition à l’amiante
  • Identifier les axes de progrès et les bonnes pratiques pour les dupliquer en fonction des situations rencontrées (typologie de logement, peinture, enduit, dalle de sol, colle de carrelage, conduit d’évacuation en fibrociment…)
  • Partager les savoir-faire autour de chantiers tests et de retours d’expérience
  • Mutualiser les moyens et le temps consacré au chantier en optimisant les coûts
  • Fédérer autour d’une problématique qui concerne toutes les parties prenantes du bâtiment et du logement

Journée d’échanges et de restitution

Un an après le début de la campagne initiée sur les Hauts-de-France, CLESENCE a participé le lundi 15 avril à la Grande Arche de la Défense au rendez-vous organisé par l’Union Régionale pour l’Habitat (URH) des Hauts-de-France et l’AORIF (l’Union sociale pour l’Habitat d’Ile-de-France). Une journée professionnelle sur le thème : « Restitution et échanges autour des démarches innovantes des organismes de logement social en matière de prévention du risque amiante 2018-2019 »

Sabine GUINA, cheffe de Projet Amiante de CLESENCE, est intervenue sur le sujet : Présentation des spécificités et des résultats des démarches INTER BAILLEUR.

Devant les intervenants nationaux et membres du réseau, elle est revenue sur les travaux menés dans le cadre des chantiers de mesurage et sur les premiers résultats obtenus dans les Hauts-de-France. Pour garantir des mesures fiables, toutes ont été menées en situation réelle de travaux avec des procédures répétées pour garantir la représentativité statistique des résultats et la fiabilité des données présentées lors de cette journée.

Des projets à venir

Le travail mené par la profession va également permettre d’ouvrir la voie à d’autres projets comme d’une part la création d’ORIGAMI, outil prédictif et de compilation des données amiante sur les territoires ; ou encore un outil de e-learning en cours de création via l’AORIF pour aider à la formation, l’accompagnement des collaborateurs au sein des organismes de CLESENCE mais aussi à leur montée en compétence afin de gérer le risque amiante à sa juste mesure.

*Réseau des Acteurs civils ou professionnels du bâtiment de haute sécurité sanitaire et environnementale